Les « cerveaux givrés » se mouillent pour la recherche sur le microbiote

Nous allons nous mouiller (fraîchement) lors de la Coupe de Noël le 17 décembre à Genève afin de mieux faire connaître le projet du centre de la mémoire, et de sensibiliser le public sur les progrès réalisés ici même contre cette maladie!

Concrètement, avec ce défi sportif nous souhaitons récolter CHF 10’000 pour faire avancer la recherche sur la maladie d’Alzheimer en étudiant le lien entre le microbiote et notre cerveau. Le montant sera utilisé pour couvrir les coûts d’un séquençage meta génomique de 120 souches bactériennes dans l’intestin de 20 patients atteint de la maladie d’Alzheimer et 20 personnes saines (40 personnes x 250CHF/personne = 10’000 CHF).

Comment nous aider pour atteindre ce chiffre? Clicker sur l’image c-dessous ou ici:  Les Cerveaux Givrés se mouillent pour faire un don.

Apprenez tout sur le Centre de la Mémoire

Apprenez tout sur l’avancé de notre grand projet pour Genève en cliquant sur l’image:

centre-memoire

Sea Hero Quest: Un nouveau jeu pourrait aider les scientifiques à combattre la démence

Sea Hero Quest, un nouveau jeu pour téléphone portable (iOS et Android) pourrait aider les scientifiques à combattre la démence. Le jeu consistant à faire naviguer des joueurs en haute mer à la recherche de monstres mystérieux, a été développé en tandem avec les scientifiques de L’University College London et l’University of East Anglia.

Les scientifiques essaient de développer une meilleure compréhension de la façon dont nous naviguons dans des environnements en trois dimensions et analysent le choix des joueurs pour naviguer à travers les différents niveaux du jeu.

L’histoire du projet expliqué en anglais:

La perte de compétences en navigation est souvent l’un des premiers signes de démence mais pour les médecins, il est difficile de déterminer si ce symptôme est dû à la maladie ou tout simplement à la vieillesse.

Sea Hero Quest aide les chercheurs à établir une référence des compétences de navigation en conditions « normales » qui servira comme point de comparaison pour examiner des patients présentant des signes de démence.

Avec le temps, les scientifiques et les médecins espèrent développer des tests permettant de déceler précocement la maladie afin de prendre des mesures pour empêcher une détérioration.

En utilisant la puissance de traitement de milliers de joueurs, la tâche habituellement difficile de recueillir des données de navigation peut se faire très rapidement. Deux minutes de temps de jeu suffisent à générer l’équivalent de cinq heures de recherche en laboratoire.

Hilary Evans, directeur général de Alzheimer’s Research UK, qui a participé au développement du jeu, déclarait: “Rien n’a jamais été entrepris à cette échelle dans la recherche sur la démence”.

« La plus grande étude de la navigation spatiale à ce jour comprend moins de 600 bénévoles » ajoute-elle. «Fournir à la communauté de recherche un accès à un ensemble de données open source de cette nature, à cette échelle, dans un si court laps de temps est exactement le genre d’innovation nécessaire pour débloquer la prochaine percée dans la recherche sur la démence. »

Toute personne inquiète de la confidentialité de leurs données peut être rassurée. Les informations recueillies seront rendues anonymes et stockées par Deutsche Telekom dans un centre de données en Allemagne, pays possédant les lois sur la protection des données les plus strictes d’Europe.

Source en anglais: Independent

Télécharger le jeu

 

 

Le 21 septembre 2016 unissons-nous tous contre la maladie d’Alzheimer

Affiche

Pour le programme de la journée en détails cliquez ici

Pour réserver vos billets n’hésitez pas, les places sont limitées

La maladie d’Alzheimer, bientôt plus une fatalité?

 

LH06_science_alzheimer

© Getty

Alzheimer. Ils ne sont pas encore sur le marché, mais les premiers médicaments appelés à ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer ou, mieux, à la stopper sont en préparation avancée.

Celui qui a assisté, épuisé, à la lente extinction d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer, finalement emporté non pas par la démence, mais par une pneumonie ou par une infection à la suite d’escarres devenues impossibles à soigner, comprend le besoin urgent de traitements contre une maladie qui préoccupe désormais aussi l’Organisation mondiale de la santé (OMS)…

Lire l’article complet de Willy Boder / Hebo

Changement de nom

L’association IFRAD Suisse s’appelle désormais

Association pour la Recherche sur Alzheimer

Nous continuons à soutenir la recherche et nous vous remercions pour votre aide et votre intérêt.

Alzheimer – existe-t-il des traitements efficaces?

Le Professeur Giovanni Frisoni explique comment des médicaments agissent sur deux neurotransmetteurs, l’acétylcholine et le glutamate. Les médicaments permettent pour l’instant uniquement de ralentir la maladie et ceci uniquement chez quelques patients. Mais les patients peuvent seulement gagner quelques mois sur la progression de la maladie.

Les médicaments anti-amyloïd qui sont en cours de dévelopement on pour but de prévenir la cumulation de beta-amiloyd dans le cerveau.