La maladie d’Alzheimer, bientôt plus une fatalité?

 

LH06_science_alzheimer

© Getty

Alzheimer. Ils ne sont pas encore sur le marché, mais les premiers médicaments appelés à ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer ou, mieux, à la stopper sont en préparation avancée.

Celui qui a assisté, épuisé, à la lente extinction d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer, finalement emporté non pas par la démence, mais par une pneumonie ou par une infection à la suite d’escarres devenues impossibles à soigner, comprend le besoin urgent de traitements contre une maladie qui préoccupe désormais aussi l’Organisation mondiale de la santé (OMS)…

Lire l’article complet de Willy Boder / Hebo

Alzheimer – existe-t-il des traitements efficaces?

Le Professeur Giovanni Frisoni explique comment des médicaments agissent sur deux neurotransmetteurs, l’acétylcholine et le glutamate. Les médicaments permettent pour l’instant uniquement de ralentir la maladie et ceci uniquement chez quelques patients. Mais les patients peuvent seulement gagner quelques mois sur la progression de la maladie.

Les médicaments anti-amyloïd qui sont en cours de dévelopement on pour but de prévenir la cumulation de beta-amiloyd dans le cerveau.