Une découverte azuréenne va-t-elle relancer l’espoir dans la recherche sur Alzheimer?

Passé inaperçu pendant 30 ans, l’amyloïde-êta perturbe les fonctions neuronales. Sa découverte par une équipe de chercheurs de Sophia-Antipolis pourrait avoir des conséquences sur certains essais cliniques en cours.  Le bêta amyloïde était jusqu’à ce jour considéré comme le principal suspect, voire le seul impliqué dans les effets dévastateurs sur le cerveau de l’une des maladies les... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :