Changement de nom

L’association IFRAD Suisse s’appelle désormais

Association pour la Recherche sur Alzheimer

Nous continuons à soutenir la recherche et nous vous remercions pour votre aide et votre intérêt.

iSupport – une intervention pour les aidants

Un projet conduit par l’OMS afin de développer une intervention efficace pour les aidants (caregivers), en collaboration avec les HUG et directement soutenu financièrement par l’Association IFRAD Suisse

Des chercheurs des Hôpitaux Universitaires de Genève, soutenus par l’Association IFRAD Suisse, travaillent sur une intervention novatrice pour épauler les aidants des personnes atteintes de démence à fournir de meilleurs soins, à faire face à la charge et à la tension psychologique émanant de la lourde tâche d’assister et d’aider leurs proches.

Cette intervention sera accessible à travers l’Internet et sera automatiquement adaptée aux besoins réels et prioritaires de chaque aidant grâce à un algorithme automatisé qui adaptera l’intervention sur la base de questions simples, d’informations et de commentaires fournis par l’aidant.

Pour en savoir plus sur le projet iSupport de l’OMS codirigé par le Département de psychiatrie et de santé mentale des HUG, à Genève:

La démence a un impact significatif sur les patients, leurs familles et la société. Le besoin de soins commence tôt et se modifie avec l’évolution de la maladie, il faut s’adapter aux changements qui se produisent tout au long de la maladie. Le nombre de personnes atteintes de démence augmente considérablement avec l’âge et le vieillissement de la population est la raison principale d’une épidémie de démence attendue dans les prochaines décennies. La Suisse compte parmi les pays du monde ayant un nombre élevé de personnes âgées dont la frange de la population des plus de 80 ans triplera d’ici 20501. La hausse prévue des taux de démence provoque un défi socio-économique sans précédent notamment en raison de la nécessité de soins des patients atteints de démence. Il n’existe pas encore de traitement pharmacologique efficace contre la démence et, parmi toutes les maladies chroniques, elle est de loin le principal facteur précurseur de l’invalidité et des soins de longue durée dont ont besoin les personnes âgées. POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUER ICI

iSupport1

 

 

Espoir d’un test sanguin de dépistage de la maladie d’Alzheimer

Les chercheurs espèrent que la maladie d'Alzheimer pourra être dépistée par une simple prise de sang. [AFP]
Les chercheurs espèrent que la maladie d’Alzheimer pourra être dépistée par une simple prise de sang. [AFP]
Des chercheurs britanniques ont identifié un groupe de protéines qui pourrait permettre avec une certitude de 87% un dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer. Un groupe de 10 protéines sanguines, découvert par des chercheurs anglais, ouvrirait la voie à un test sanguin sur les risques de voir certains patients développer la maladie d’Alzheimer. Lire plus…

 

Source: RTS

La confusionite

Une pièce comique pour parler d’un sujet grave. Un message d’espoir pour les aidants et les patients d’Alzheimer:

 

[

Source: La confusionite

Colette Roumanoff parle d’une façon très touchante de la maladie d’Alzheimer et de son mari atteint de cette maladie pour laquelle elle a inventé un nouveau mot: la confusionite!
Son site « Bien vivre avec Alzheimer » vous donnera un autre regard sur cette maladie.

Démence: priorité de santé publique (Dementia: a public health priority)

L’OMS (organisation mondiale de la santé – WHO, world health organisation) est l’autorité directrice et coordonatrice, dans le domaine de la santé, des travaux ayant un caractère international au sein du système des Nations Unies.

Selon l’OMS les cas de démence devraient tripler d’ici 2050 mais demeurent en grande partie négligés.

Voici le dernier rapport developpé par l’OMS et Alzheimer Disease International (en anglais):

dementia_report_2012

 

 

MILabs 2013 Neuroscience Research Award

Le premier projet financé par l’Association IFRAD Suisse porte des fruits. Nos félicitations le Dr. Philip Millet pour son excellent travail:

Le  MILabs 2013 Neuroscience Research Award a été attribué à Dr. Philip Millet de l’Université de Genève sur le thème “Quantification of benzodiazepine receptor concentration using a multi-injection procedure”. Les travaux ont montré l’image de traceurs dynamiques et des études de déplacement dans le cerveau de rat vivant.

Source: MILabs

“Quantification of benzodiazepine receptor concentration using a multi-injection procedure”.
“Quantification of benzodiazepine receptor concentration using a multi-injection procedure”.

 

 

Alzheimer – existe-t-il des traitements efficaces?

Le Professeur Giovanni Frisoni explique comment des médicaments agissent sur deux neurotransmetteurs, l’acétylcholine et le glutamate. Les médicaments permettent pour l’instant uniquement de ralentir la maladie et ceci uniquement chez quelques patients. Mais les patients peuvent seulement gagner quelques mois sur la progression de la maladie.

Les médicaments anti-amyloïd qui sont en cours de dévelopement on pour but de prévenir la cumulation de beta-amiloyd dans le cerveau.