Soirée de soutien à Genève

7 ETOILES  POUR LA RECHERCHE

Mardi 16 juin 2015

Hôtel Président Wilson

 

Les 4 sens atteints par la maladie d’Alzheimer seront sollicités durant la soirée pour montrer à quel point nous en avons besoin pour appréhender le monde qui nous entoure et vivre de simples moments de plaisir tel que manger et boire

 Le Goût

 3 chefs étoilés

 Emmanuel Renaut 3*, Flocons de Sel – Megève

Michel Roth 1*, Restaurant Bayview, Hotel Président Wilson- Genève

Benoit Violier 3*, Restaurant de l’hôtel de Ville – Crissier

vont associer leur générosité et leurs talents pour vous proposer un menu créé pour l’occasion.  

 

L’Odorat, l’Ouïe et la Vision

’’ The Carousel of Senses’’

 Des artistes hollandais ont accepté le défi de solliciter nos différentes perceptions en vous plongeant dans un univers de lumières, de sons et de parfums en accord avec les mets proposés.

En raison du niveau gastronomique de la soirée, le nombre total de convives est limité à 300, sur la base de l’ordre chronologique des réservations et du règlement.

Prix par personne ou par table :

 

  • Par personne :                    CHF          300.–
  • Table de 8 personnes:      CHF         2’200.–
  • Table de 10 personnes:    CHF         2’700.–
  • Table de 12 personnes:     CHF         3’200.–

 

Billets pour la loterie vendus sous forme de minutes de recherche :

Prix de la minute : CHF 20.–

Les fonds récoltés pendant la soirée serviront intégralement à la recherche clinique et au développement du Centre de la Mémoire et de la Résilience Cérébrale à Genève

Pour consulter notre dossier sponsor (pour sociétés ou privés) avec plus de détails sur la maladie, l’association, les chefs et les diverses façons (publicité, lot pour la loterie etc.) de soutien, veuillez cliquer ici: Présentation Soirée

Pour réserver votre place ou votre table, vous pouvez aussi nous contacter directement:

Colloque international à Genève – 8 décembre 2014

L’association et toute son équipe vous souhaite une excellente année 2015.

En ce début d’année nous souhaitons partager avec vous  une présentation sur la recherche sur la maladie d’Alzheimer qui a eu lieu le 8 décembre 2014 lors d’un colloque (cofinancer par notre association) à Genève et qui a réuni les plus grands experts mondiaux dans ce domaine.

Vous aurez l’occasion de suivre les explications (en anglais) de Clifford R. Jack Jr., M.D. sur les progrès de la recherche sur la maladie d’Alzheimer

Alzheimer à visage humain

 

IMAGE RTS emission
Cliquez ici pour regarder l’émission

 

La personne malade d’Alzheimer est-elle vraiment malheureuse, ou s’agit-il d’une projection de notre part? Et si vivre avec Alzheimer était finalement plus heureux qu’on ne le pense? C’est la question troublante que pose ce film, tourné pendant neuf mois dans trois institutions à la pointe en matière d’accompagnement de malades Alzheimer, en Suisse et aux Pays-Bas: Cliquez sur la photo ou ici pour regarder l’émission

source: RTS.ch

La maladie d’Alzheimer au quotidien

Le Pr Giovanni Frisoni, neurologue, responsable de la Consultation de la mémoire aux HUG nous explique les démences de la personne âgée qui sont multiples. La plus connue est la maladie d’Alzheimer.

 

source: Pulsations, le magazine des HUG

Changement de nom

L’association IFRAD Suisse s’appelle désormais

Association pour la Recherche sur Alzheimer

Nous continuons à soutenir la recherche et nous vous remercions pour votre aide et votre intérêt.

iSupport – une intervention pour les aidants

Un projet conduit par l’OMS afin de développer une intervention efficace pour les aidants (caregivers), en collaboration avec les HUG et directement soutenu financièrement par l’Association IFRAD Suisse

Des chercheurs des Hôpitaux Universitaires de Genève, soutenus par l’Association IFRAD Suisse, travaillent sur une intervention novatrice pour épauler les aidants des personnes atteintes de démence à fournir de meilleurs soins, à faire face à la charge et à la tension psychologique émanant de la lourde tâche d’assister et d’aider leurs proches.

Cette intervention sera accessible à travers l’Internet et sera automatiquement adaptée aux besoins réels et prioritaires de chaque aidant grâce à un algorithme automatisé qui adaptera l’intervention sur la base de questions simples, d’informations et de commentaires fournis par l’aidant.

Pour en savoir plus sur le projet iSupport de l’OMS codirigé par le Département de psychiatrie et de santé mentale des HUG, à Genève:

La démence a un impact significatif sur les patients, leurs familles et la société. Le besoin de soins commence tôt et se modifie avec l’évolution de la maladie, il faut s’adapter aux changements qui se produisent tout au long de la maladie. Le nombre de personnes atteintes de démence augmente considérablement avec l’âge et le vieillissement de la population est la raison principale d’une épidémie de démence attendue dans les prochaines décennies. La Suisse compte parmi les pays du monde ayant un nombre élevé de personnes âgées dont la frange de la population des plus de 80 ans triplera d’ici 20501. La hausse prévue des taux de démence provoque un défi socio-économique sans précédent notamment en raison de la nécessité de soins des patients atteints de démence. Il n’existe pas encore de traitement pharmacologique efficace contre la démence et, parmi toutes les maladies chroniques, elle est de loin le principal facteur précurseur de l’invalidité et des soins de longue durée dont ont besoin les personnes âgées. POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUER ICI

iSupport1

 

 

Espoir d’un test sanguin de dépistage de la maladie d’Alzheimer

Les chercheurs espèrent que la maladie d'Alzheimer pourra être dépistée par une simple prise de sang. [AFP]
Les chercheurs espèrent que la maladie d’Alzheimer pourra être dépistée par une simple prise de sang. [AFP]
Des chercheurs britanniques ont identifié un groupe de protéines qui pourrait permettre avec une certitude de 87% un dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer. Un groupe de 10 protéines sanguines, découvert par des chercheurs anglais, ouvrirait la voie à un test sanguin sur les risques de voir certains patients développer la maladie d’Alzheimer. Lire plus…

 

Source: RTS